" Attendre d'être malade pour se soigner c'est comme creuser un puits quand vient la soif, n'est-ce pas un peu tard ? "                                                                                    Nei Jing

Reconnue par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la Médecine Traditionnelle Chinoise, une porte thérapeutique aux lointaines origines chamaniques, s'intéresse particulièrement à l'Etre, son corps, son esprit et son milieu/environnement, indissociables. Elle forme, après la médecine occidentale, le système médicale le plus développé au monde et soigne 1/4 de l'humanité. Elle favorise le mouvement de ce qui limite l'individu dans son fonctionnement optimal.

Elle est parfois qualifiée de thérapie "alternative", "douce" ou bien"parallèle" et fait de plus en plus d'adeptes parce qu'elle incite chacun à mobiliser ses propres ressources.

Elle dispose de ses propres outils de diagnostic et est constituée de plusieurs branches thérapeutiques : 

 - Zhen Jiu Fa (technique des "aiguilles et du Feu" : acupuncture et moxibustion),

  - Yang Sheng Fa (conseils d’hygiène de vie dont la diététique, les rythmes de vie),

  - Qi Gong (exercices énergétiques),

  - Tui Na (techniques manuelles , Massages),

  - Xin Li (axe psychologique, l'état d'esprit).

  - Zhong Yao (pharmacopée)

Mes axes

de premiers choix:

- Massage Tui Na: Le corps comme support de l'Esprit
- Conseils en hygiène de Vie
- Ateliers énergétiques
- Moxibustion, Acupuncture, Ventouses
 
La libre circulation de l'énergie étant une priorité, ces axes se combinent naturellement dans ce même but.
"Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester" citation hindoue dont j'aime à accompagner cette réciproque: "Calme ton esprit afin que tout ton Etre soit en paix."

Quelques détails...

Massage Tui Na An Mo

Historiquement les massages ont été la première forme de thérapie dite intuitive utilisée quelque soit la culture. Aussi vieux de près de trois millénaires, ce massage spécifique est à l'origine de toutes les autres formes de massages et repose bien sûr sur le même concept énergétique (Yin/Yang, Qi, 5 mouvements), puisqu'il est l'une des branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Parfois plutôt doux, et tantôt dynamique et plus appuyé, il peut révéler des zones sensibles voire douloureuses, l'idée étant de lever les blocages installés depuis plus ou moins longtemps. 

Tui 推 signifie « pousser » , Na 拿  « saisir », An « appuyer » et Mo « frotter ». Il agit aussi bien sur le corps (sur une partie plutôt que sur la totalité), que sur l'esprit: 

Il apporte mobilité et détente et favorise la libre circulation de Qi dans le corps, avec, comme intermédiaires méridiens et leurs points, fascias, muscles...

Habituellement allongé sur une table de massage, ou bien à terre, le patient est habillé de vêtements confortables et peu encombrants ou bien moins vêtu, selon le besoin.

Ce massage est effectué surtout avec les doigts, paumes des mains, poignets, avant-bras, coudes, ... pour réaliser différents mouvements parmi : pressions, frottements, étirements, pétrissages,vibrations,friction, effleurages, tapotements, balancement..

Il s'adapte à chacun selon son âge, sa constitution et son besoin préalablement défini par un diagnostic spécifique chinois.

Ses Bienfaits:

- Fait circuler l'énergie dans les méridiens qu'il désobstrue ou régularise

- Sensation de bien-être, par l'équilibre du système nerveux

- Équilibre les énergies 

- Relaxe l'esprit et Apaise les émotions

- Calme les douleurs (dos, tête, troubles digestifs...)

- Stimule la circulation ( jambes lourdes, la constipation...)

- Soulage​​:

​- Relâche les tensions musculaires, les fascias

- Stimule, tonifie la vitalité 

Contre-indications:

- Plaies 

- Intervention chirurgicale récente 

- Maladie infectieuse (de peau ou autre)

- Problèmes cardiaques. 

- Phlébite

- Eviter pendant la période de grossesse 

Je propose des massages bien-être, non thérapeutiques et non sexuels. Il ne s’agit en aucun cas de massage médical ou de kinésithérapie, conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret

n° 60665 du 4 juillet 1960, à l’article L489 du code de santé publique et au décret

n° 96-979 du 8 octobre 1996. Toutes ces techniques n’ont pas pour but de remplacer un avis médical.

Moxa baton ou cônes

Ventouses

Adaptation occidentale d'une vision chinoise de la diététique

Gaieté des saveurs et couleurs

Comestibles sauvages d'ici

Ces consultations ne se substituent en aucun cas à un avis médical ou à un traitement établi par votre médecin.

Moxibustion : Ai Jiu Fa

 

Elle est une méthode aussi ancienne que l'acupuncture, et consiste en une combustion d'armoise séchée (Artemisia vulgaire, aussi appelée Herbe de la St Jean, ou Herbe de feu) de manière directe ou indirecte (sur l'aiguille,  en cônes sur ail, gingembre..., ou en bâtonnets) diffusant une chaleur douce, régulière et pénétrante, dans le but de réchauffer, faire circuler une zone, un point, un système organique, drainer et libérer un blocage. Elle stimule le potentiel d'autorégulation et l'énergie vitale et procure une relaxation du corps et de l'esprit.

 

Ses bienfaits:

 -Tonifie l'énergie,

- Chasse le froid, 

- Elimine l'humidité,

- Libère les blocages,

- Résorbe certains gonflements

Contre-indications:

- Etat de grande chaleur, fébrilité

- Certaines céphalées

- Grande faiblesse

- Problème respiratoire conséquent

Les Ventouses : Ba Guan Zi

 

Partie intégrante de l'Energétique chinoise, elle est une méthode conjointe aux techniques de Tui Na ou Zhen Jiu Fa. En général, les ventouses se présentent sous la forme de petits flacons de verre de tailles variables (en fonction de la surface anatomique) que l’on pose sur la peau après en avoir chassé l’air de façon à créer une dépression. 

Les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points d’acupuncture choisis en fonction du trouble à régler ou bien mobilisées le long des méridiens du dos, courants permettant ainsi la libération du blocage.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les ventouses sont utilisées pour chasser du corps des facteurs pathogènes externes comme le Froid, le Vent, l'Humidité et la Chaleur ainsi que pour améliorer et accélérer la circulation, et sont principalement disposées sur le dos et le ventre ou toute autre partie nécessitant son action. 

La pose de ventouses est indolore mais peut parfois marquer la peau par une tache un peu foncée qui peut demeurer quelques jours. C'est une pratique très ancienne à laquelle nos anciens avaient d'ailleurs facilement recours pour drainer les abcès et les atteintes pulmonaires bénignes.

Diététique: La Vie se nourrit de la Vie !

 

L'un des axes prioritaires, et loin des moindres, pour exercer sa responsabilité face à sa santé, réside dans ce que nous absorbons. Ce que nous mangeons participe à ce que nous sommes, l'alimentation étant un carburant essentiel de notre métabolisme. On dédie souvent depuis l'Antiquité à Hyppocrate cette citation :

"Que ton aliment soit ta première médecine". L'une des manière de prendre soin de soi est donc de se mettre à la cuisine ! Oui mais pour manger quoi ?

Pénétrer dans le monde de la diététique où se mêlent habitudes, science, croyances, traditions, idées reçues... est complexe. Notre rapport à l'alimentation a énormément changé en quelques décennies. Avant la 2ème Guerre, notre préoccupation majeure était de se nourrir ce qui prenait la plupart de notre temps. Le magasine Colibris (Faire sa part) constate à juste titre : "Aujourd'hui, les rythmes de vie accélérés de nos sociétés modernes incitent à la consommation d'une nourriture rapide, réchauffée déjà préparée et prête à l'emploi.
Graisses, sucres, adjuvants et colorants, pesticides, sont plus présents que jamais dans les alimentations et les pathologies se multiplient : obésités, diabètes, anorexies, boulimies, cancers, dépressions, maladies d'Alzheimer et Parkinson, troubles cardio-vasculaires, troubles gastriques...

Seule une véritable prise de conscience réfléchie peut permettre la transition et le passage progressif à une alimentation convenant à nos envies, notre éthique, notre organisme et notre mode de vie. La qualité du sommeil, l'équilibre psychique et physique et l'énergie retrouvée qui découlent d'une bonne alimentation, seront aussi de précieux alliés dans ce changement." 

La vision chinoise est simple et libère de grands principes, où notre système digestif est représenté comme une marmite sur le feu. Elle ne sépare pas la gastronomie de la diététique et s'appuie aussi sur les notions d'équilibre et d'énergie et quelques notions de bon sens que voici:

- Se nourrir avec du frais (vigueur de l'aliment), local (du jardin ou pas loin), de saison, le plus sain possible c'est à dire le moins pollué, le moins dénaturé.

- Avoir faim pour manger !

- Manger peu avec modération et remercier

- Une fréquence de 2 ou 3 repas bien répartis mais moins si le temps manque.

- Respecter les modes et les ustensiles de cuisson pour préserver au mieux l'aliment

- Cuisiner et manger avec  Amour et plaisir: le plat sera plus savoureux que s'il fait suite à une colère non digérée où il n'y a d'ailleurs pas la place !

- Prendre le temps même seul 

- Manger avec conscience

- Opter pour la variété, les couleurs, les saveurs, le cru et le cuit, le tiède donc ni bouillant ni trop froid (préserve le feu digestif)

- Attention à "l'instincto-thérapie": "on tombe souvent du côté où l'on penche" dit un proverbe chinois, ce qui accentue le déséquilibre !

- Choisir de bonnes graisses nutritives (omega 3) pour nourrir le système nerveux, articulations, tendons...

- Bannir le sucre, les graisses saturées, les plats industriels, les vides nutritionnels, les laitages (très bien adaptés aux petits veaux), le blé (source d'intolérances car transformé et traité), adjuvants, colorants, pesticides...

- Accueillir quelques écarts non dommageables dans l'idée que le corps est capable de se rééquilibrer rapidement s'il n'est pas submergé, c'est cultiver notre capacité d'adaptation et immunité !

- Manger suffisamment tôt par rapport à l'heure du coucher

- Juste avant ou pendant les repas, éviter les boissons qui diluent les sucs gastriques et préférer une boisson tiède digestive, un petit moment après.

- Faire une pause: une petite diète régulière met le métabolisme en veille         (...)

 

Ainsi les effets d'une alimentation vivante est bien trop souvent sous-estimée. Son impact s'avère pourtant assez notable et rapide sur la vitalité, le psychisme et la plupart des problématiques de notre société actuelle.

Notre bonne santé implique aussi de laisser la créativité prendre sa place dans la cuisine, innover, oser changer ses habitudes et retrouver la joie de nouvelles recettes où la surprise sera au rendez-vous, un nouveau moyen d'en apprendre davantage sur soi ! 

 

Acupuncture: 

Le Qi ("Chi"), énergie vitale, circule partout dans le corps, dans le meilleur des cas de manière fluide, dans la peau, les muscles, le sang, les articulations, rien n'y échappe, pas même l'air que l'on respire. Lorsqu'elle se bloque, des symptômes se manifestent alors. L'énergie doit circuler librement ! Mouvements répétitifs, accident traumatique, surmenage, fatigue, posture inappropriée, alimentation non nutritive, sommeil perturbé, stress, contrariétés... voici quelques facteurs susceptibles de déséquilibres, malaises, "maladie". De même qu'un centre bourg, dense en échanges, est lieu de transit, les points particuliers d'acupuncture, sur les trajets de méridiens, participent à relancer ou fluidifier le trafic, une connexion, comme un puits, entre la surface et la profondeur.

Cette méthode utilise ce que l'on peut appeler le potentiel électrique du corps pour envoyer des messages aux différentes fonctions corporelles. L'arborescence qui structure ce réseau n'est pas le système nerveux, ni sanguin ni même lymphatique, il est particulier et autonome.

Contre-indications:

- Greffe d'organe 

- Etat de très grande fatigue /épuisement

- Suite à une grosse perte de liquides (diarrhée intense et longue, vomissement important, consécutif à un don de sang)

- Maigreur excessive

- Emotions exacerbées (le Qi est alors trop perturbé)

- Grande soif/ Grande faim (peu rencontré en occident!)

- Après un gros repas (l'énergie étant concentrée dans le travail de la digestion)

- Suite, dans la même journée, à une séance d'ostéopathie, de Kiné...

Ensuite...:

L'Energétique chinoise trouve son utilité également dans l'entretien et l'ajustement de la vitalité, comme curseur à chaque changement de saison, selon la météo extérieure ou intérieure.

Suite à une séance...avec douceur pour vous même, laissez votre corps et votre esprit accueillir et digérer les informations apportées lors de la séance... Ayez confiance en votre potentiel et Foi en la transformation qui demande souvent un peu de patience pour s'incarner profondément !

Quelque soit le parcours thérapeutique choisi, la résolution physique, fonctionnelle, psychique, émotionnelle passe par la véritable mise à l oeuvre de ce que l'on souhaite transformer avec patience, persévérance et douceur. C'est réunir le coeur, l'âme dans le corps pour rééquilibrer notre Etre de manière profonde, globale afin de soulager les maux.

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

© 2017 Nourrir la Vie. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now